Calibration

cluedo

J’aurais hésité jusqu’au bout et puis… c’est décidé, finalement je n’expliquerai rien avant la première séance. En plus je saurais pas quoi expliquer.

Bien sûr, je serai dans le coin (on débutera tous sur la même fréquence de chan) et si je vois que vous êtes bloqués je vous aiguillerai, mais j’aimerais d’abord voir vos réactions à ce qui est limpide ou non, histoire de pouvoir calibrer un peu les choses pour la suite.

Car en théorie y’a toutes les indications nécessaires… en théorie. Mais surtout, reste à voir à quel point ce qui est logique dans ma tête l’est en réalité. Ce sera donc le thème du premier soir.

Ca promet sans doute pas mal de morts inutiles…
Mais peut être pas… non, vraiment, j’en sais juste rien !

Calibration donc.

 

Publicités

Marcaurell level up

marcau

Une nouvelle ère arrive, pleine de motivation et d’efficacité. On va tâcher en tout cas. Et pour preuve d’une bonne volonté certaine de ma part, l’éternel Marcaurell va prendre du galon et nous servira de référent / porte parole / ministre du culte / on va s’organiser peu à peu. Le temps de mettre les choses en place, je ne peux que déjà vous conseiller de rester en bon terme avec lui, et de lui envoyer un cookie. On sait jamais, ça pourra toujours vous servir !

 

Ultimate ONE ?

dune

Crisot me disait… « En fait le jeu ultime ce serait le jeu ou tout est possible à toutes les échelles. Aller dans l’espace c’est bien, pirater des vaisseaux c’est bien, changer de planète c’est bien, mais est ce que le jeu ultime ce ne serait pas celui où il est également possible de visiter la planète à toute l’échelle. Donc également avoir des choses à faire dans les fosses sous marines, sous terre en mode speleo […] »

Ca m’a beaucoup fait réfléchir…

Pas de toute : on en veut toujours plus. On s’habitue à tout, on se lasse, on veut davantage. C’est la nouveauté qui nous amuse. En extrapolant, on peut être sûr qu’on en demandera jusqu’à ce qu’un jeu soit comme IRL, sans jamais se retrouver face à une quelconque « frontière » (géographique, physique, conceptuelle…).

Et comme on en veut toujours plus, même ça ne suffira pas. Un minecraft en 2070 au poil de pixel près, ça lassera. Pouvoir creuser le sable et y découvrir une pyramide enfouie ne suffira pas : on aura envie de voir la vie dans cette pyramide à l’époque des pharaons, de la construire ou de la voir décoller en version stargate. On aura envie de partir dans l’espace, guerroyer, partir à la chasse aux zombies, coloniser mars, … bref tous les univers possibles.

Le jeu ultime ? Il faudrait un casque VR « ultime » et avoir accès à 5000 jeux « ultimes » couvrants tous les univers / sujets.

Donc non, pas de jeu ultime… nous sommes condamnés à nous lasser de tout.

Mais stop… petit retour en arrière car en fait Crisot a raison et a soulevé un point.

J’en avais parlé à la reprise de ce blog : « besoin de nouveauté, de sensations, de trip, d’aventure… Faut du neuf. » — oui mais concrètement ? Plus que du neuf, il faut peut être un concept, un gros concept, ambitieux. Après la 3D, les MMO, les open-world, les sandbox… Faut une nouvelle frontière, repousser une limite, partir loin. C’est ce qu’il manque, oui.

Chiche ? Et alors quoi comme jeu ultime ? Passer d’un open world à une sorte de « complete world » serait nouveau, amusant… puis lassant. Car j’y reviens : il n’y a pas de concept définitif : on voudra une infinité de trips et d’univers… c’est le fond du problème, on a besoin de changer d’air.

Me voici bouclant sur cette pensée.
Une infinité de trips et d’univers… changer d’air…

Et si au fond c’était ça l’idée ? Un univers où il y a une infinité de mondes, d’aventures… tellement qu’il serait impossible de tout voir.

En contre exemple je pense à WoW, malgré leur monde immense, 722 extensions, 60 Go sur le disque, c’est toujours la même chose à faire. Pas mieux avec les mondes procéduraux qui sont au final tout aussi lassant. On ne parlera pas de Star Citizen pour ne fâcher personne.

Ne rêvons pas, il n’y a qu’une seule solution : que ce soit vous qui ajoutiez le contenu. Un vaste univers, où vous pourriez décider d’en prendre une portion. Une île, une planète, coloniser ce dont vous avez envie, pour vous y installer et y créer votre histoire, avec votre communauté, vos lois. Réellement.

biodome.jpg

J’imagine ce jeu ultime : on m’invite à venir jouer à un MMO où je découvre une planète en cours de colonisation, des gens paisibles qui font vivre leur biodome. Sympathique MMO…  Un beau matin, je vois passer un ovni dans le ciel, il se pose, un joueur descend. WTF. En venant discuter avec lui j’apprends qu’il s’agit d’un mec qui habite 12 systèmes solaires plus loin, cherchant une planque en attendant « la fin de l’EDG, mais laisse tomber, ce serait trop long à expliquer ». Je ne savais même pas qu’on pouvait aller dans l’espace avec ce jeu. De fil en aiguille il m’emmène dans une immense « tiki space station » où se croisent tous les explorateurs. Un groupe de mecs entrent dans le bar, tous couverts de sang vert. Eux leur vaisseau mère vient de se faire attaquer par une horde d’aliens zombies…

Très space-opéra tout ça ; chaque monde ainsi créé serait une porte d’entrée de ONE. Ce qui serait de plus très darwinien : les mondes mal réglés se dépeupleront, les aventures intéressantes se rempliront de joueurs. Toujours des choses à voir, à découvrir, un monde en perpétuel mouvement selon l’imagination de tous.

On joue, on participe, on crée, on gère sa communauté, on explore, on change de communauté et de monde…

Ce qui était un peu l’idée qui rodait en divers point, mais là en poussant le concept à l’extrême. Où finalement je me décharge du gameplay, pour me concentrer purement sur la technique pour vous offrir le maximum de possibilités. Je ne ferais plus un jeu, mais un univers modulable, pour le voir se remplir de mondes avec toutes les idées que je n’aurai jamais, et de toutes façons encore moins le temps de gérer.

Réalisable ? Réaliste ?? Comment ???
J’en ai aucune idée, mais ça pourrait être un concept ultime…

« Ca va finir sur iubes tout ça »

iubes_12112016_022353905

Ce commentaire était indirectement très à propos.

Pour expliquer mon état d’esprit : il y a quelques années je me suis longuement investi sur deux gros projets en parallèle (dont OON). Beaucoup de boulot, beaucoup d’énergie, pendant beaucoup d’années.

Après ça j’ai eu envie de… calme. Faire léger, avec plein plein plein de petits projets. Des iubes, des outspawn, et des dizaines de prototypes dans tous les sens.

Période finie, je crois.
Depuis un moment, inexorablement pousse à nouveau l’envie de partir 5-10 ans sur du lourd.

Actuellement, de tous mes travaux et prototypes, l’enfant prodige c’est Backsic (2017). Projet qui me semble avoir le plus de potentiel. Ce truc me fait hautement tripper, c’est mon jouet préféré.

Mais je veux laisser sa chance à un dernier challenger : ONE. Qui a lui seul regroupe pas mal d’autres idées et prototypes de ces dernières années…

C’est ce qu’on va vite voir.
ONE gros potentiel de trip ?

ONE…

STEEVE_93

C’est visuellement buggé, bourrin, y’a une tonne d’imprécisions… mais je suis en amour pour ONE. Tellement plus prise de tête que ce que j’imaginais devoir faire, n’empêche, au final ça tourne. Je lève la tête, et vois l’autre vaisseau décoller et partir… j’adore :)

D’ici quelques mois on peut se retrouver dans un truc de fou furieux, en fait.

Colonisation de planètes, vie dans l’espace, débarquement de troupes au sol, jusqu’au plus petit détail. Une fusion ONE + TWO pourrait être terrifiante.

Et même…

NYNE 2.0 2013-02-06 17-31-51-683

Plutôt une fusion OON/ONE — car OON était certes sympa, voir les colonies de chacun sur une planète. Mais avec ONE, fondamentalement ce serait pouvoir entrer dans le moindre bâtiment, pouvoir gérer sa ville avec ses potes, chasser les espions à la main…

Ca peut paraître bizarre, mais en fait je découvre au fur et à mesure où m’emmène mon code. Et je vois des choses qui me plaisent farouchement.

Ca a commencé avec Hellway, avec cette idée de monde procédural. Sur Hellway le rendu visuel est plus avancé, mais le gameplay bien moins trippant…

horizon_03102016_020401730.png

C’est que j’ai une tonne de trucs en stock. Ici Horizon Keepers…
Alors je m’imagine une sorte de fusion… ONE – TWO – HELLWAY – HK

Et bah ça pourrait être pas mal.

Va falloir qu’on bosse sereinement…

 

FN + PR

glory.jpg

Petite explication du jour.
Dans ONE vous avez actuellement 2 scores :

FN = « Félon Niveau X »
Chaque type de félonie contre l’administration Oriic (tuer, voler…) augmente votre niveau d’un cran. Dans le futur, ce score modifiera la réaction des agents Oriic contre vous et autres joyeusetés. Mais pour le moment, c’est uniquement pour la frime et pour votre score PR.

PR = Prestige
Vous allez évidemment recevoir des médailles (~ badges) et elles ont toutes un certain nombre de points. Le cumul est votre classement général. Mais contrairement aux badges TWO, ici c’est automatique (pas de copinage pour le moment). Et les plus gros points viennent des médailles « Héros » :

Si vous avez suivi, chaque chapitre correspond à une « epic quest » où vous allez devoir vous dépêtrer – mais ici sous version scénarisée et industrialisée. La « quête » est découpée en plusieurs marqueurs (étapes, actes à accomplir ou autre, que vous pouvez suivre, ou pas, dans n’importe quel ordre, c’est libre).

Dans tous les cas, dès que l’un de vous aura accompli une des étapes du chapitre, il sera indiqué au tableau d’honneur. Le premier recevra une médaille qui vaut 10 points, le second une médaille qui vaut 5 points, etc.

Ce qui vous permettra par la même occasion de suivre l’avancement général en temps réel. Et si c’est pas entièrement clair… ça devrait l’être le grand soir venu !

2019 – 2029

oon.jpg

One est arrivé 10 ans après OON. L’envie pour moi était d’avoir un sujet pour les 10 prochaines années…

Jusqu’à présent, je m’étais toujours interdit d’avoir des jeux avec des personnages, car trop complexe, trop de boulot. J’ai fini par m’y coller… et là c’est le bonheur : je m’ouvre tout un nouveau monde de possibilités.

One est « alpha 0.1 » – beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses vont changer, évoluer, mais le sujet permet de garder toute une base éternelle. Quelque soit l’évolution, le futur, tout le système de personnages et de création de monde est là.

Et si on en a marre ? L’exemple (qui n’est qu’un exemple) que je prends tout le temps : en ajoutant une armée de PNJ bras tendus qui viennent vous manger les jambes… on obtient un zombie survival sci-fi dont 100% du code restera compatible. C’est un océan de possibilités de délires et d’events pour les 10 prochaines années.

Il nous faudra des planètes, améliorer les personnages, leurs capacités, des stations, bien sûr le rendu visuel, des millions de choses… mais ça ne peut qu’être trippant.

10 ans aussi car c’est ce passage au webGL / javascript. C’est pas encore une technologie 100% au point, mais les normes avancent extrêmement vite, tous les navigateurs planchent à fond sur le sujet, et ce sera bientôt une boucherie.

C’est tout ça qu’il me manquait sur Two… trop limité et vieillissant. Mais en fusionnant ma passion pour la 3D + le MMO sur navigateur… je sens que j’ai trouvé mon bonheur de dév !

Grottesque

luke

Grottesque avec deux T car je suis sur le point de sortir de ma grotte. Le rush marathon pour l’Alpha de One touche à sa fin. D’ailleurs demain j’ai coiffeur, j’ai actuellement encore à nouveau la coupe de Luke. Dernière séance chez le coiffeur : la semaine où j’ai débuté le code de One en décembre… c’est très symptomatique.

Du coup… Marcau, Preda, Moloch… pour n’en citer que 3 (et que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls) — je vais même prendre une journée pour mes mails !!

Mais là je dois me coucher tôt donc simple passage sur ce blog.
Me reste plus qu’un gros sujet technique à traiter sur One. Et puis quelques petits détails, mais pour répondre à votre question récurrente… l’impact est pour très bientôt ! On y arrive, on y arrive…

D’ailleurs pour l’histoire, on peut enfin fouiller les affaires d’un personnage K-O par terre. C’était pas fondamental, mais de toutes façons ça bloquait pour autre chose, du coup la nouvelle gestion des fouilles permet ça. Ouf, vous allez enfin pouvoir vous retrouver en caleçon sous vos yeux en direct.

Mais je suis toujours tiraillé entre vous raconter des trucs sur One, et vous laisser intact le suspense pour le premier soir…

Tout petit exemple de problème à régler : aujourd’hui je suis passé dans le vaisseau de maintenance U27… en ayant oublié que j’y étais déjà passé… et que j’y avais tapé quelqu’un. Et comme les PNJ ont une bonne mémoire, me suis fait allumer en beauté. Bref, faut que je rajoute un système pour se souvenir de sa propre situation / réputation vis à vis de tout le monde, impossible de mémoriser sinon.

Je dois également modifier un peu la nomenclature, les PNJ seront désormais indiqués « civils » ou « agents » (de l’état Oriic) pour mieux repérer. Car c’est pas la même chose de croiser un flic ou un touriste… mieux vaut pas confondre. Ouais, j’ai eu pas mal d’expériences douloureuses aujourd’hui.

Et… bref, la suite demain !